SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Jonquière acculé au pied du mur

 

Après une défaite crève-cœur la veille, le même sort s’est acharné sur les Marquis alors que les Éperviers se sont imposés 5-4 avec un but dans les dernières secondes de la rencontre. Plus de 1500 spectateurs étaient présents au Palais des Sports de Jonquière pour voir Sorel prendre les devants 3-1 dans la série.

Cédrick Desjardins était devant la cage de Jonquière pour une deuxième fois en autant de soirs. Il a stoppé 36 des 41 rondelles dirigées vers lui. Marc-Antoine Gélinas a bien fait en cédant seulement quatre fois sur 42 lancers.

Le premier vingt a été à l’avantage des locaux. Jonquière a rapidement pris les commandes avec deux buts en avantage numérique. Yannick Riendeau et Gabryel Paquin-Boudreau ont donné les devants 2-0 en début de partie au grand réjouissement de la foule. Les Marquis étaient partout sur la patinoire et ont dominé dans la colonne des tirs (17-11) pour terminer l’engagement avec une avance de deux filets.

Les Éperviers ont remonté la pente dans la période médiane. David Massé a réduit l’écart de moitié dans l’ouverture de la deuxième période et David Rose a créé l’égalité quelques minutes plus tard. Danick Paquette a remis les favoris de la foule en avant 3-2 avec un autre but avec l’avantage d’un homme. Les Sorelois ont continué de pousser et David Rose a fait scintiller la lumière rouge pour remettre tout le monde à case départ. Les deux formations étaient nez à nez avec un score de 3-3 après 40 minutes de jeu.

La troisième période a été très intense entre les deux équipes. Vincent Richer a permis aux Marquis de mener Sorel 4-3.  David Massé a démontré tout le caractère de sa troupe et a de nouveau créé l’égalité à mi-chemin dans le dernier tiers. Malgré de nombreuses chances de marquer de chaque côté, Étienne Brodeur a joué les héros pour les visiteurs et a donné la victoire 5-4 avec 47 secondes à faire à la rencontre. Frustrés par la situation, l'entraineur-chef de Jonquière, Benoit Gratton et l'attaquant Jérémie Malouin ont écopé d'une inconduite de partie après ce but.

« C’était une guerre de tranchées, ça aurait pu aller d’un bord ou de l’autre. Malheureusement, les circonstances ont fait en sorte que les Éperviers sont repartis avec la victoire », a mentionné Benoit Gratton après la rencontre, déçu par la tournure des événements.

Les Marquis feront donc face à l’élimination le 21 mars prochain au Colisée Cardin de Sorel.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram pour ne rien manquer sur vos favoris!

Source: Nicolas Jean

Suivez-nous

PARTENAIRES

Claveau et fils inc.
Hopera
Arnold GM
Hyundai du Saguenay

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 SOREL-TRACY 10 8 2 16 0 0 45 30 15 0.800 40.3 11.17 30.1 19.67
12/61
77.05
14/61
2 THETFORD 11 7 4 14 0 0 46 29 17 0.636 36.5 11.44 28.3 20.69
12/58
81.48
10/54
3 JONQUIERE 15 7 8 14 0 0 45 54 -9 0.467 31.1 9.64 38.3 22.50
18/80
81.82
14/77
4 ST-GEORGES 9 5 4 10 0 0 31 31 0 0.556 29.7 11.61 40.1 22.92
11/48
85.71
7/49
5 RIV. DU LOUP 7 1 6 2 0 0 16 25 -9 0.143 37.1 6.15 30.4 10.00
3/30
76.67
7/30
6 PETROLIERS 4 0 4 0 0 0 8 22 -14 0.000 22.8 8.79 32.3 11.76
2/17
73.91
6/23
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 SOREL-TRACY 10 8 2 16 0 0 45 30 15 0.800 40.3 11.17 30.1 19.67
12/61
77.05
14/61
2 THETFORD 11 7 4 14 0 0 46 29 17 0.636 36.5 11.44 28.3 20.69
12/58
81.48
10/54
3 JONQUIERE 15 7 8 14 0 0 45 54 -9 0.467 31.1 9.64 38.3 22.50
18/80
81.82
14/77
4 ST-GEORGES 9 5 4 10 0 0 31 31 0 0.556 29.7 11.61 40.1 22.92
11/48
85.71
7/49
5 RIV. DU LOUP 7 1 6 2 0 0 16 25 -9 0.143 37.1 6.15 30.4 10.00
3/30
76.67
7/30
6 PETROLIERS 4 0 4 0 0 0 8 22 -14 0.000 22.8 8.79 32.3 11.76
2/17
73.91
6/23

Social